Le RCS : l’avenir du SMS

RCS : Rich Communication Services

Le RCS est aujourd’hui présenté comme l’avenir du SMS. 

Beaucoup le considèrent même comme une révolution marketing sur le point d’inonder le marché.

Comment ce système fonctionne-t-il et pourquoi est-il décrit ainsi ?

Qu’est-ce que le RCS ?

RCS est l’abréviation du terme anglais : Rich Communication Services. On lui accorde également le nom de Joyn, ou SMS 2.0. Sa fonctionnalité de base est de permettre l’envoi de messages plus riches, dotés de contenus multimédias de haute qualité. De plus, il permet également de créer des contenus personnalisés avec des scénarios interactifs.

Avec diverses fonctionnalités semblables à celles de WhatsApp, les entreprises seront à même de créer des campagnes marketing toujours plus efficientes, ciblées et captivantes. La création d’une nouvelle expérience client, l’insertion de couleurs, de logos, d’animations, de contenus de haute résolution et de toutes autres communications novatrices… sont tous des éléments qui manquaient encore aux SMS pour devenir réellement percutants aux yeux des consommateurs. C’est ainsi que le RCS compte révolutionner la communication entre les entreprises et les consommateurs.

Comment fonctionne-t-il ?

Le RCS dispose d’un fonctionnement très simple, qui est exactement le même que celui des SMS. Il est simplement destiné à se substituer à ce type de messagerie. Dans l’avenir, il sera nativement présent sur les mobiles et aucune installation ne sera nécessaire. Lorsqu’un utilisateur RCS tentera d’envoyer un contenu (un GIF par exemple), le mobile qui recevra le message s’adaptera et transformera le contenu en un lien court permettant d’accéder directement au contenu.

En ce qui concerne les plateformes professionnelles SMS, elles seront à même d’adapter le message des clients et de le convertir en fonction du mobile ou du smartphone sur lequel celui-ci sera envoyé. En effet, cette révolution du SMS a été imaginée par Google non pas pour offrir de nouvelles fonctions aux utilisateurs, mais pour permettre aux entreprises de bénéficier d’un canal de communication toujours plus efficient. Ainsi, Google mise en quelque sorte sur le SMS et son avenir. Pour la firme, il restera l’un des outils de communication les plus efficaces dans le futur et elle souhaite ainsi s’emparer du marché qui pèse déjà quelques milliards.

Que va changer le RCS ?

Si le fonctionnement du RCS reste relativement le même que celui du SMS, il faut bien qu’un changement soit opéré quelque part. Et en effet, Google a présenté les divers avantages du RCS en mai 2017 et ils sont nombreux.

Deux types de data vont être rendues possibles :

  • Les statistiques: heure de consultation des SMS, le temps moyen avant l’ouverture du contenu, heure de clic sur le lien…
  • Les accusés de lecture: il sera possible de savoir si le destinataire a lu le message et s’il est en train d’y répondre (comme diverses messageries instantanées actuelles).

Ces améliorations intéresseront particulièrement les entreprises et les spécialistes du marketing. Elles permettent d’avoir accès à des données très utiles, qui permettront d’améliorer toujours la communication entre l’entreprise et le client.

Des ombres au tableau ?

Les messages qui seront ainsi envoyés et réceptionnés par RCS nécessiteront une connexion de données ou l’utilisation du réseau Wi-Fi. À l’heure actuelle, les SMS nécessitent le réseau téléphonique. De ce fait, les données qui seront échangées le seront principalement dans les zones qui bénéficient d’une couverture réseau minimale en 3G/4G et bientôt en 5 G. Et en France, l’ensemble du territoire n’est pas correctement couvert.

De plus, tous les smartphones vendus et utilisés dans le monde ne sont pas tous compatibles. Il faudra donc encore attendre avant que le RCS ne devienne un canal de communication universel.

S’il y a encore quelques obstacles importants à l’uniformité et au déploiement du RCS, Google semble avoir flairé un très bon marché, et il est impensable que la firme ne s’empare pas d’une grosse part du gâteau.